Depuis plus de 20 ans, la campagne annuelle d’Amnesty International Write for Rights transforme la vie de personnes dont les droits ont été bafoués. Faisant appel au pouvoir des mots, les sympathisant·e·s de Write for Rights s’unissent derrière un objectif commun : ensemble, nous pouvons changer des vies positivement.

Cette année, nous nous mobilisons pour Joanah Mamombe, Netsai Marova et Cecillia Chimbiri du Zimbabwe, qui ont été enlevées, battues et agressées sexuellement pour avoir manifesté ; pour Luis Manuel Otero Alcàntara, de Cuba, un artiste emprisonné pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression ; ou encore Zineb Redouane, une femme de 80 ans, tuée par une grenade lacrymogène en France. En fait, nous nous mobilisons également pour 8 autres victimes de violation des droits humains.

COMMENT ÇA MARCHE ?

1- Dans plus de 200 pays et territoires, des personnes participent à toutes sortes d’évènements.

2- Elles écrivent des millions de lettres, de courriels et de tweets, et signent des pétitions.

3- Elles soutienent des individus et des groupes harcelés, menacés et emprisonnés uniquement en raison de ce qu’ils sont.

4- Elles font pression sur des gouvernements, des dirigeant·e·s et des décideurs·euses.

5- Elles expriment leur soutien et leur compassion envers des personnes en danger et leur famille.

6- Et elles font bouger les choses en contribuant à la libération de militant·e·s et en protégeant des personnes qui luttent pour le changement.

RENCONTREZ. PARTAGEZ. AGISSEZ.

Rencontrez Yren Rotela et Mariana Sepúlveda au Centre Culturel Altrimenti le lundi 28 novembre pour une soirée témoignage exceptionnelle.


Parcourez notre playlist Youtube « Write for Rights 2022 » pour découvrir en vidéo les 13 personnes pour lesquelles nous nous mobilisons cette année !