Contexte

Créée en 1961, Amnesty International est une organisation indépendante de toute tendance politique, intérêt économique ou croyance religieuse qui s’appuie sur un réseau de plus de 10 millions de membres et sympathisant·e·s afin de réaliser sa vision d’un monde dans lequel toute personne jouit de l’ensemble des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et les autres textes internationaux relatifs aux droits humains. A cette fin, Amnesty International mène des recherches et des actions visant à promouvoir l’ensemble de ces droits et à prévenir et faire cesser les atteintes graves à l’encontre de ceux-ci. Amnesty International Luxembourg, créée en 1970, compte aujourd’hui plus de 7.000 membres et sympathisant·e·s. La section forte actuellement de 12 personnes est en pleine expansion avec l’ambition de toujours plus d’impact en faveur des droits humains au Luxembourg et dans le monde.

Rôle

Engagé·e en faveur des droits humains et partageant les valeurs et la vision d’Amnesty International l’assistant.e sensibilisation et éducation aux droits humains, sous la supervision de la Chargée senior et guidé·e par la chargé.e, contribue à l’élaboration des activités pertinentes, au travail de l’unité et est un acteur·actrice essentiel·le de la mise en œuvre des activités.

Le poste est un remplacement temporaire qui contribue au travail effectué dans le cadre de la campagne Write for Rights 2023.

Pour remplir sa mission, l’assistant.e :

  • Participe activement aux réunions de l’équipe et collabore avec ses membres (mobilisation et activisme, plaidoyer et collecte de fonds) ;
  • Le cas échéant collabore avec ses homologues du Secrétariat International et des autres sections du mouvement ;
  • Contribue à une bonne communication des actions dans son domaine de compétence et auprès de nos membres et sympathisant·e·s ;
  • Le cas échéant se coordonne et collabore avec les acteurs en dehors de l’organisation (individus, groupes et associations) mobilisés dans le cadre de ses activités.

Sous la supervision de la Chargée senior et guidé par la chargée :

A. Il·Elle met en œuvre les activités, le budget et le chronogramme du programme d’action, en suivant le cadre logique et en répondant de l’utilisation des ressources humaines et financières à disposition.

Pour cela, il·elle :

  • Conçoit, rédige ou adapte du matériel/des supports de sensibilisation et d’éducation aux droits humains efficaces et adaptés aux cibles
  • Dispense des sessions de sensibilisation ou d’éducation aux droits humains
  • Contribue à l’organisation de conférences au grand public en général sur des thématiques diverses en matière de droits humains et à l’organisation du Mediepräis
  • Contribue à l’implémentation de la campagne Write for Rights dans la sphère de ses compétences
  • Contribue au suivi des indicateurs de mesure d’activités et d’impact, à l’évaluation des activités, et au reporting interne et externe ;
  • Participe à la gestion administrative et budgétaire des activités
  • Identifie les ressources internes et externes nécessaires au bon déroulement des activités du programme ;
  • Gère dans le cadre des activités qu’il·elle implémente la relation avec les fournisseurs et communique avec toutes les parties prenantes ;
  • Contribue au partage en interne et le cas échéant vers nos partenaires de l’information sur ces activités et leurs résultats ;
  • Contribue au reporting global de la section vers le mouvement et le Secrétariat International ;

B. Il·Elle contribue au suivi des contrats de financements publics affectés au programme sensibilisation et éducation qu’il·elle a mis en œuvre.

Pour cela, il·elle :

  • Contribue à la rédaction des documents de projets initiaux présentés au Ministère des Affaires Etrangères et Européenne (MAEE) et aux éventuels autres bailleurs de fonds, dont les demandes initiales et les demandes de modifications relatives au financement du programme de sensibilisation et d’éducation aux droits humains, dans les délais impartis et en respectant les exigences des bailleurs de fonds ;
  • Contribue à l’élaboration en temps et en forme des rapports narratifs et financiers intermédiaires et finaux exigés par les bailleurs de fonds ;
  • Contribue aux évaluations internes et externes ;

C. Il·Elle contribue, au renforcement de la mobilisation afin de garantir un continuum entre sensibilisation, éducation et mobilisation 

Pour cela, il·elle :

  • Propose des actions qui développent les ressorts de l’engagement en faveur des droits humains ;
  • Suggère aux publics du programme de sensibilisation et d’éducation aux droits humains des actions concrètes par lesquelles ils·elles peuvent se mobiliser et mobiliser leur entourage (singulièrement dans l’espace public local) pour la promotion, la défense et le développement des droits humains ;
  • Est impliqué·e dans l’organisation et la mise en œuvre de certains évènements liés à la mobilisation (sympathisants, membres)

Connaissances et expériences requises :

  • Diplôme supérieur ou universitaire, de préférence sciences de l’éducation ou sciences sociales ou humaines, ou équivalence validée par une expérience significative ;
  • Minimum 1 année d’expérience pertinente pour la fonction ;
  • Connaissance et intérêt pour la question des droits humains : thématiques, contexte, enjeux, problématiques, instruments et acteurs ;
  • Connaissance sur les pratiques et enjeux de l’éducation au développement/ sensibilisation ;
  • Connaissances et expérience en conception de session de sensibilisation ou d’éducation ;
  • Connaissances des méthodes et techniques de formation et des moyens de travailler de manière créative et constructive avec des groupes.
  • Connaissances méthodologiques et expérience en cadre logique, gestion de projet et outils afférant ;
  • Connaissances générales des techniques de communication et d’animation ;
  • Bonne connaissance des outils informatiques utile à la fonction,
  • Une compréhension des techniques numériques et une curiosité naturelle en ce domaine sont des atouts.

Compétences :

  • Très bonne maitrise orale et écrite du français, très bonne capacité rédactionnelle ; bonne connaissance de l’anglais ; le luxembourgeois est un atout important ; l’allemand est un atout ;
  • Bonnes compétences en communication et bonnes capacités d’animation et de formation de groupes ; aisance dans les relations interpersonnelles ;
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse tout en étant créatif·ve et innovant·e;
  • Capacité à traduire des concepts en plans d’actions et en activités,
  • Capacité à mener plusieurs projets de front ;
  • Rigoureux·se et organisé·e ; autonome, proactif·ve et capacité à travailler de manière collaborative ;
  • Flexible et résistant·e au stress.

Notre offre :

  • Une occasion unique de contribuer à façonner la croissance et l’impact d’Amnesty International Luxembourg ;
  • Une équipe enthousiaste, une grande collaboration et un engagement pour plus de respect des droits humains à Luxembourg et dans le monde entier ;
  • Un travail passionnant et varié où vous pouvez vraiment faire la différence ;
  • Un contrat en CDD à temps plein (40h) ou partiel (30h)
  • Cette fonction peut nécessiter occasionnellement une disponibilité hors des heures standard de bureau.

Début de contrat ASAP

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à transmettre exclusivement par mail pour le 06 Novembre 2023 au plus tard à edh@amnesty.lu avec la référence : REF AEDH