© Amnesty International (Photo: Alli Jarrar)

L’ambassade de Chine au Luxembourg refuse les roses et les cartes postales envoyées par AI-Luxembourg pour commémorer le massacre de Tiananmen

A l’occasion du 20ème anniversaire du massacre de Tiananmen, notre section avait donné rendez-vous à ses membres le 4 juin 2009 sur la Place d’armes pour déposer 89 roses sur la place et commémorer ainsi symboliquement les victimes de la répression de 1989. Par cette action notre section a voulu lancer un message de solidarité aux familles et aux proches des victimes qui n’ont toujours pas eu d’indemnités et ne peuvent pas porter leur deuil librement et en public ». <dl class= »spip_document_139 spip_documents spip_documents_left » style= »float:left; »><dt></dt></dl> Environ quatre-cent cartes postales, adressées à l’ambassadeur de Chine au Luxembourg ont été signées par le public ce jour. Les roses et les cartes postales qui demandaient au gouvernement chinois de faire en sorte que les victimes et leurs familles obtiennent enfin justice, que les menaces contre les défenseurs des droits humains cessent et qu’il soit possible de débattre en public de ces événements, ont été envoyées à l’ambassade de Chine le 5 juin, accompagnées d’une lettre, proposant à l’ambassade une rencontre avec les délégués de notre association. Malheureusement l’ambassade de Chine a refusé l’envoi. Un membre d’Amnesty ayant également envoyé des roses à l’Ambassade nous a informés d’avoir reçu la même réponse.