© Amnesty International (Photo: Alli Jarrar)

Illuminer les casemates pour donner de l’espoir

Dans le cadre du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Amnesty International Luxembourg, en collaboration avec le «  Luxembourg City Tourist Office  » a illuminé ce vendredi 31 octobre les Casemates du Bock.

Il s’agit pour l’association d’apporter symboliquement la lumière de l’espoir à tous ceux qui croupissent dans les prisons du monde entier et d’où toute lueur d’espérance et d’humanité a parfois disparu.

Une soixantaine de personnes se sont réunies le 31 octobre sur la cour de l’Abbaye de Neumünster, pour admirer un des monuments les plus connus de la Ville de Luxembourg, qui a été illuminé par les militants de la section luxembourgeoise d’Amnesty International.

 » Les casemates, un ancien ouvrage de défense du 16ème siècle, évoquent, lorsqu’on y pénètre, l’atmosphère d’une prison  » – a déclaré Chiara Trombetta, directrice d’Amnesty Luxembourg.  » La section a choisi de fêter l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par ce geste, afin d’apporter symboliquement la lumière de l’espoir aux prisonniers dans le monde, mais aussi à toutes et tous les défenseuses et défenseurs des droits humains et aux personnes dont les droits sont bafoués « .

L’illumination des casemates donne aussi le coup d’envoi de la traditionnelle campagne bougies. Cette année celle-ci est placée sous le signe de l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par les Nations Unies du 10 décembre 1948, dont chaque défenseur des droits humains porte encore aujourd’hui les idéaux.

La Déclaration est à la base du travail qu’Amnesty fait depuis de longues années, avec et pour des gens du monde entier, afin que chacun puisse jouir de tous les droits humains inscrits dans celle-ci.

Depuis 60 ans, des progrès en matière de droits humains ont été accomplis et Amnesty a contribué à ces évolutions positives. A chaque fois qu’un prisonnier est libéré, qu’un nouveau traité international renforçant le système de protection des droits humains est adopté ou qu’une victime des violations des droits humains obtient une amélioration de sa situation, Amnesty avec ses 2,2 millions de membres dans le monde se réjouit et se motive pour continuer dans son combat.

Cependant longue est encore la marche pour arriver à ce que chaque être humain, sur l’ensemble de la planète, jouisse pleinement de ses droits fondamentaux et de nouveaux défis, comme l’obtention du respect des droits humains dans le cadre de la guerre contre le terrorisme et la lutte pour l’éradication de la pauvreté s’imposent. 

Améliorer la situation des droits humains dans le monde est une tâche difficile qui demande de la constance et un travail structuré et sur le long terme et des moyens financiers pour le faire.

Dans le souci de préserver son indépendance, seul moyen pour pouvoir dénoncer librement les violations recensées, Amnesty International a fait le choix de ne pas accepter des subventions des gouvernements, ni de dons des partis politiques.

D’où la nécessité de collecter des fonds pas le biais de la campagne bougies et d’où la prise de conscience de la part de tous les membres et sympathisants du mouvement sur l’importance de leur aide et de leur participation à cette action de collecte de fonds.

Amnesty Luxembourg lance un appel aujourd’hui à toutes les personnes qui veulent changer le monde et le rendre un lieu de respect de la dignité de la personne, pour qu’elles manifestent leur soutien par leur participation à la campagne bougies.