Stop au nettoyage ethnique au Myanmar

Au nord de l’État d’Arakan, au Myanmar, la minorité Rohingyas subit de graves violations de ses droits humains. La situation ne va pas en s’améliorant. Une campagne violente et sans pitié à l’encontre de cette communauté avait été initiée par les forces gouvernementales en octobre 2016.


Depuis le 25 août dernier, les violences se sont intensifiées, en représailles d’attaques contre des dizaines de postes de sécurité revendiquées par l’Armée du Salut des Rohingyas de l’Arakan. Plus de 600.000 Rohingyas ont fui le Myanmar, traversant la frontière pour se réfugier au Bangladesh.

 

De nombreuses informations font état d'homicides commis par les forces de sécurité du Myanmar, et les images satellites montrent que des villages entiers ont été incendiés.


Tous les réfugiés confirment que les attaques sont menées par les forces de sécurité du Myanmar.

 

Des milliers de personnes - pour la plupart des Rohingyas - seraient également bloquées dans les régions montagneuses du nord de l'État d'Arakan. Elles sont privées d'aide car les ONG et les organisations humanitaires ne sont pas autorisées à se rendre dans ce secteur.

 

Ce n'est pas la première fois que les forces de sécurité du Myanmar s'en prennent violemment aux Rohingyas : l'an dernier, elles ont torturé, violé, arrêté et soumis à une disparition forcée nombre d'entre eux, et détruit leurs habitations et leurs biens.

 

Nous ne laisserons pas l’armée et les forces de sécurité du Myanmar poursuivre cette campagne de graves violences contre les Rohingyas.

 

 

 

Aidez-nous à mettre fin aux violences commises contre les Rohingyas au Myanmar. Demandez au commandant en chef des forces armées du Myanmar, Min Aung Hlaing, de :

 

  • mettre immédiatement fin à cette campagne de violences et d’atteintes aux droits humains 
  • veiller à ce que les intervenants humanitaires, les Nations unies, les journalistes indépendants et les observateurs des droits humains aient accès librement et sans entrave à l’État d’Arakan, et de garantir leur sécurité.

PÉTITION

PETITION
Je voudrais recevoir des informations d'Amnesty International Luxembourg*
Je veux m’abonner aux pétitions SMS d’Amnesty International et ainsi rejoindre le réseau action urgente pour sauver des personnes en danger.
Coût du service : 3€ par mois débités sur la facture de l’opérateur, les bénéfices sont reversés à Amnesty International pour financer nos actions de défense des droits humains (voir plus d'informations ci-dessous)
*champs obligatoires

Votre portable est une arme de libération massive!

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

April - 2018
S M T W T F S
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
23 24 25 26
27
28
29 30