Liberté pour la directrice d’Amnesty Turquie et 9 autres personnes


Mise à jour 18/07/2017 : la justice turque a placé 6 défenseurs des droits humains, dont Idil Eser, en détention provisoire dans l'attente de leur procès. Les 4 autres ont été placés en liberté conditionnelle. Tous sont inculpés sans fondement de " commission d'un crime au nom d'une organisation terroriste sans en être membre ".

 

La police a arrêté le deuxième dirigeant d'Amnesty International Turquie en l'espace d'un mois.

 

Au matin du mercredi 5 juillet, la police a arrêté 10 défenseurs des droits humains qui participaient à un séminaire à Istanbul, dont Idil Eser, la directrice d'Amnesty International Turquie. 

 

Durant plus de 24 heures, ils ont été privés de contact avec leur famille ou avec un avocat, et personne ne savait où ils se trouvaient.

 

Idil et les autres ne faisaient rien de mal. Ils ont pourtant tous été inculpés de « commission d’un crime au nom d’une organisation terroriste sans en être membre ». Des accusations grotesques et scandaleuses.

 

Ce type d’attaque contre les défenseurs des droits humains devient de plus en plus courant. Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan abuse de son pouvoir, et transforme délibérément le pays en un lieu hostile pour toutes les personnes qui défendent les droits humains.

 

Les autorités turques doivent abandonner l’ensemble des charges contre les 10 défenseurs et relâcher immédiatement les six placées en détention provisoire.

 

Les 6 défenseurs incarcérés sont : İdil Eser (Amnesty International), Günal Kurşun (Human Rights Agenda Association), Özlem Dalkıran (Citizens’ Assembly), Veli Acu (Human Rights Agenda Association) Ali Gharavi (consultant en stratégie informatique) et Peter Steudtner (formateur à la non-violence et à bien-être).

 

Les 4 défenseurs placés en liberté conditionnelle sont İlknur Üstün (Women's Coalition), Şeyhmus Özbekli (Rights Initiative), Nejat Taştan (Equal Rights Watch Association) et Nalan Erkem,(Citizens Assembly).

 

 

Appelez le ministre de la Justice turque, Monsieur Abdulhamit Gül, à abandonner les poursuites contre les dix défenseurs et à libérer immédiatement et sans condition les six défenseurs toujours en prison. 

PÉTITION

PETITION
Je voudrais recevoir des informations d'Amnesty International Luxembourg*
Je veux m’abonner aux pétitions SMS d’Amnesty International et ainsi rejoindre le réseau action urgente pour sauver des personnes en danger.
Coût du service : 3€ par mois débités sur la facture de l’opérateur, les bénéfices sont reversés à Amnesty International pour financer nos actions de défense des droits humains (voir plus d'informations ci-dessous)
*champs obligatoires

Votre portable est une arme de libération massive!

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

August - 2017
S M T W T F S
  01 02 03 04
05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 23 24 25 26
27 28 29 30 31