Iran : Il faut stopper la destruction imminente de la fosse commune des victimes du massacre de prisonniers en 1988

Les autorités iraniennes doivent mettre un terme à la destruction d'une fosse commune dans la ville d'Ahvaz, dans le sud de l'Iran. La destruction du site, où se trouve une fosse commune contenant les restes d'au moins 44 personnes exécutées de façon extrajudiciaire anéantirait des preuves médicolégales de première importance et la possibilité d'obtenir justice pour les prisonniers tués massivement à travers le pays en 1988.

 

Au cours de cette année, plusieurs milliers de prisonniers politiques ont été tués en secret et leurs corps ont été jetés dans des fosses. Les autorités n'ont jamais permis aux familles des victimes de donner à leurs proches un enterrement digne. Dans Ahvaz, les autorités ont versé du béton sur les fosses communes et le site a ensuite été transformé en décharge de déchets.

 

Un chantier de construction a démarré cette année dans le secteur. Les autorités iraniennes n'ont fait aucune déclaration officielle au sujet du site d'Ahvaz, mais les familles ont appris par l'intermédiaire des ouvriers travaillant sur le chantier de construction que l'objectif est à terme de raser la dalle de béton qui marque l'endroit où se trouve la fosse commune, et de construire un bâtiment à cet emplacement.

  

Près de trois décennies écoulées depuis les meurtres, les autorités entreprennent un projet de construction qui vise à détruire le lieu de repos final des victimes. Cela effacerait les preuves cruciales des crimes passés et priverait les familles de leurs droits à la vérité, à la justice et à la réparation, y compris le droit d'enterrer leurs proches avec dignité.

  

Ne le permettez pas !


Agissez dês maintenant et demandez au président du conseil municipal, Mohammad Jafar Falsafi et au Secrétaire général du Conseil supérieur des droits de l'homme, Mohammad Javad Larijani de stopper immédiatement la destruction de la fosse commune à Ahvaz, et de veillez à ce qu'elle soit préservée et protégée jusqu'à ce que des enquêtes indépendantes et appropriées puissent être effectuées.

PÉTITION

PETITION
Je voudrais recevoir des informations d'Amnesty International Luxembourg*
Je veux m’abonner aux pétitions SMS d’Amnesty International et ainsi rejoindre le réseau action urgente pour sauver des personnes en danger.
Coût du service : 3€ par mois débités sur la facture de l’opérateur, les bénéfices sont reversés à Amnesty International pour financer nos actions de défense des droits humains (voir plus d'informations ci-dessous)
*champs obligatoires

Votre portable est une arme de libération massive!

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

January - 2018
S M T W T F S
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 20
21 22 23
24
25 26 27
28 29 30 31  
Wednesday, 24. January 2018
19:30 Soirée d'écriture de lettres le 24 janvier
Amnesty International Luxembourg organisera le mercredi 24 janvier une soirée conviviale pour rédiger ensemble des lettres en défense des droits humains partout dans le monde.