10. December 2019

Luxembourg. Paula Telo Alves et Sibila Lind remportent l’Amnesty Medienpräis 2019

Le prix médias d'Amnesty International a été décerné cette année à Paula Telo Alves et Sibila Lind pour leur article « Claude, l'ancien banquier aujourd'hui sans abri » publié dans Contacto. Avec l’article « Mittendrin und nicht dabei » (Au centre mais quand même exclu) de Sarah München pour Télécran, un deuxième travail sur les sans-abris au Luxembourg était parmi les finalistes. Petz Bartz a également été sélectionné pour le reportage "Vu Meespelt an den Jihad", diffusé par RTL Télévision, qui traite de Steve Duarte, un djihadiste présumé originaire du Luxembourg.

 

« J'ai lu dans un article qu’il y un trentaine d’ouvriers qui doivent dormir dans le WAK et j'ai été choquée. Je me demandais comment cela peut se produire ", a déclaré Sibilia Lind lors de la cérémonie de remise des prix. "Comment se fait-il qu'il y ait autant de sans-abris au Luxembourg ? »

 

« Claude, en tant que protagoniste de notre reportage, a beaucoup contribué à son succès, il était très naturel devant la caméra et a une grande personnalité. Les sans-abris ne devraient pas seulement être définis par quelque chose qu'ils n'ont pas, à savoir un appartement. Nous avons donc voulu montrer qui est Claude, avec ses rêves, ses regrets et un grand sens de l'humour. Nous voulions aussi qu'il soit clair que n'importe qui peut se retrouver sans-abri. Claude gagnait plus de 8000€ par mois, mais il a tout perdu à cause d'un problème d'alcool : son travail, sa famille, son logement. »

 

Paula Telo Alves n'a pas pu être présente lors de la remise du prix mais a fait dire par sa collègue : « Nous avons suivi Claude pendant plusieurs semaines. C'était important pour nous de prendre ce temps. Il est également important, lorsque nous parlons de problèmes sociaux, de montrer leur côté humain : leur donner une histoire, un visage, une voix. Cela nous permet à nous, les lecteurs, les téléspectateurs, notre société, de comprendre ce que signifient réellement la pauvreté et la crise du logement. Ce que c'est que de ne pas avoir d'endroit où se sentir chez soi après huit heures de travail. C'est notre tâche en tant que journalistes de dénoncer ces problèmes."

 

Au total, 27 contributions ont été soumises pour le prix médias 2019, par les journalistes eux-mêmes et aussi par des tiers. La cérémonie de remise des prix a eu lieu dans le cadre du Festival des droits humains le 9 décembre à 18h00 aux Rotondes.

 

Le jury de cette année était composé d'Armand Back, lauréat du Prix Amnesty Media 2018, Ines Kurschat, présidente du Conseil de la presse, Michèle Mergen, membre du réseau d'éducation aux droits humains d'Amnesty, Alioune Touré, vice-président de la Commission consultative des droits de l'homme, et Raymond Weber, membre du Conseil d’administration du Cercle de coopération.

 

Avec le Prix des médias, Amnesty International souhaite reconnaître la contribution des médias luxembourgeois au débat général sur les droits humains et encourager les professionnels des médias à continuer de dénoncer les injustices. Le prix a été remis pour la quatrième fois et a déjà été décerné à Armand Back, Laurence Bervard et Fréderic Braun.

 

 

Vous pouvez trouver les trois entrées sur les sites Web suivants :

  1. Paula Telo Alves et Sibila Lind : « Claude, l'ancien banquier aujourd'hui sans abri », dans l'original « A queda de Claude. Da vida de luxo a trabalhador sem-abrigo »)
  2. Petz Bartz : « Vu Meespelt an den Jihad » (De Meespelt au djihâd)
  3. Sarah München : « Mittendrin und nicht dabei »

IMAGES

Sibila Lind lors de la remise du Medienpräis

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

April - 2020
S M T W T F S
  01 02 03 04
05 06 07 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30