NOS CAMPAGNES

Osons le courage

Partout dans le monde, des membres influents de la société civile, des avocats, des journalistes et d'autres défenseurs des droits humains sont victimes de persécutions, de manœuvres d'intimidation et de violences d'un niveau sans précédent, a alerté Amnesty International mardi 16 mai 2017 lors du lancement de sa nouvelle campagne mondiale demandant l'arrêt des attaques contre celles et ceux qui ont le courage de combattre l'injustice.

 

Campagne I welcome

Les personnes contraintes de fuir de chez elles n'ont jamais été aussi nombreuses dans le monde.

Or, au lieu de montrer l'exemple et de protéger les personnes réfugiées, la plupart des pays leur claquent la porte au nez.

 

Mais si nous ne pouvons pas compter sur nos responsables politiques pour changer le monde, nous le ferons nous-mêmes.

 

Ghouta orientale : une catastrophe humanitaire

Le gouvernement syrien et son alliée, la Russie, ont intensifié la campagne de bombardements dans la Ghouta orientale, près de Damas, où vivent 400 000 civils. Les attaques ont fait de très nombreux morts et des centaines de blessés au cours du mois écoulé. Ces attaques font suite à un siège cruel imposé à la Ghouta orientale depuis six ans et au cours duquel des Syriens ont été tués et mutilés par les attaques quotidiennes de leur gouvernement. Les bombardements incessants dans la Ghouta orientale constituent un crime de guerre flagrant.

 

La société civile menacée en Hongrie

Le gouvernement hongrois a proposé un projet de loi qui, s’il est adopté, aura des conséquences dévastatrices et un effet dissuasif pour la société civile. L’ensemble de lois proposé s’inscrit dans le cadre d’une plus vaste répression visant les organisations de défense des droits humains et de la société civile en Hongrie, qui sont prises pour cible depuis plusieurs années. Il vise à sanctionner le travail légitime de groupes de la société civile qui défendent les droits humains, fournissent des services juridiques et sociaux et offrent un soutien aux personnes en quête d’une protection internationale.

 

Abolition de la peine de mort

La peine de mort est la négation absolue de la dignité et de la valeur de l’être humain. Amnesty International lutte pour faire connaître la nature arbitraire, irréversible et discriminatoire de ce châtiment. L’abolition est en marche dans le monde. Toutefois, le recours à la peine de mort est toujours d’actualité dans des pays tels que la Chine, l’Iran, l’Irak, l’Arabie saoudite, les Etats-Unis d’Amérique.

 

Banks, arms and human rights violations

De graves lacunes existent dans la règlementation bancaire censée enrayer le commerce irresponsable des armes. 

Du fait d'une réglementation et de lignes de conduite inadaptées et insuffisantes concernant le financement du secteur de l'armement, il existe peu de moyens d'empêcher les banques de financer la production et le transfert d'armes interdites à l'échelon international ou utilisées pour commettre de graves violations des droits humains, ou d'investir dans ces activités, écrit Amnesty International Luxembourg dans le rapport Banks, arms and human rights violations. 

 

Personnes en danger

L'individu se trouve au cœur de toutes les actions d'Amnesty International: il peut s'agir d'une personne en danger, d'une victime d'atteintes aux droits humains, d'une personne qui défend les droits des accusés ou d'un militant qui se mobilise pour et avec d'autres gens.

 

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

September - 2018
S M T W T F S
  01
02
03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 22
23 24 25 26 27 28 29
30