Foire aux questions

Amnesty International est-elle efficace?

Nous obtenons des résultats tangibles.

 

Nous le savons parce que les personnes auxquelles nous venons en aide nous font savoir que notre travail de pression a porté ses fruits. Nous réussissons à persuader les gouvernements de modifier leurs lois et leurs pratiques.

 

Notre solidarité permet aux gens de garder espoir.

 

Comment Amnesty International travaille-t-elle?

Tout notre travail de campagne et de recherche s’appuie sur des faits. Nos nombreuses activités consistent notamment à:

 

  • envoyer des experts s’entretenir avec les victimes;
  • assister à des procès en tant qu’observateurs;
  • poser des questions à des responsables locaux;
  • être en contact avec les militants des droits humains;
  • passer en revue les médias internationaux et locaux;
  • publier des rapports détaillés;
  • informer les médias;
  • faire connaître nos préoccupations sous forme de dépliants, d’affiches, de publicités ou de lettres d’information ainsi que sur Internet.

 

Nous contribuons à faire cesser les atteintes aux droits humains en mobilisant l’opinion publique, grâce aux moyens suivants, pour qu’elle fasse pression sur les gouvernements, les groupes politiques armés, les entreprises et les organisations intergouvernementales:

 

  • manifestations publiques;
  • rassemblements silencieux;
  • envois de lettres;
  • éducation aux droits humains;
  • concerts pour sensibiliser l’opinion publique;
  • pressions directes;
  • appels ciblés;
  • pétitions électroniques et autres actions sur Internet;
  • partenariats avec des groupes qui militent localement;
  • activités locales;
  • coopération avec des groupes d’étudiants.

 

Qui finance le travail d'Amnesty International?

La très grande majorité de nos revenus provient des dons versés par des personnes dans le monde entier. Ces dons de particuliers permettent à Amnesty International de rester totalement indépendante vis-à-vis des gouvernements, des idéologies politiques, des intérêts économiques et des religions. Pour mener notre travail de recherche sur les droits humains, nous ne sollicitons ni n’acceptons aucun fonds provenant de gouvernements ou de partis politiques, et nous n’acceptons de soutien que de la part d’entreprises triées sur le volet. Grâce à notre collecte de fonds basée sur des principes éthiques et aux dons des particuliers, nous pouvons continuer de défendre fermement et résolument l’universalité et l’indivisibilité des droits humains.

 

Comment Amnesty International obtient-elle ses informations?

Spécialisées dans des pays et thèmes particuliers, les équipes de recherche enquêtent sur les informations faisant état d’atteintes aux droits humains. Elles recoupent et vérifient les renseignements émanant de sources et de contacts très divers.

 

Les informations qu’elles reçoivent proviennent de nombreuses sources:

 

  • prisonniers et autres personnes subissant des atteintes aux droits humains, ainsi que leurs représentants;
  • victimes d’atteintes aux droits humains et leur famille;
  • avocats et journalistes;
  • réfugiés;
  • diplomates;
  • organismes religieux et milieux associatifs;
  • organisations humanitaires et organisations de défense des droits humains;
  • défenseurs des droits humains.

 

Les équipes de recherche passent en revue les journaux, les sites Internet et les autres sources d’information. Amnesty International envoie souvent des missions d’enquête examiner la situation sur le terrain.

Comment Amnesty International veille-t-elle à la véracité de ses informations?

Aucun rapport et aucune déclaration ne sont publiés sans que le texte ait été approuvé du point de vue de son exactitude, de son impartialité politique et de sa conformité à la mission d’Amnesty International.

 

L’organisation travaille souvent sur des allégations plutôt que sur des faits incontestables. Lorsque c’est le cas, elle le dit clairement et peut demander l’ouverture d’une enquête.

 

Si elle commet une erreur, elle publie un rectificatif.

 

Les informations recueillies par les chercheurs d’Amnesty International ont une réputation de fiabilité et sont largement consultées par les gouvernements, les organisations intergouvernementales, les journalistes, les universitaires, ainsi que par d’autres organisations et groupes de défense des droits humains.

Comment Amnesty International obtient-elle des informations sur les pays "fermés"?

Lorsqu’Amnesty International se voit refuser l’entrée sur un territoire, ses équipes de recherche doivent parfois s’en remettre à des sources d’information extérieures au pays en question, notamment les médias, les experts, les réfugiés, les représentants diplomatiques et les défenseurs des droits humains.

De graves atteintes aux droits humains ont lieu dans mon pays. Qui faut-il contacter pour signaler ces faits?

Contactez au plus vite le Secretariat international.

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

September - 2017
S M T W T F S
  01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19
20
22
23
24 25 26 27 28 29 30
Saturday, 23. September 2017