AI-Luxembourg

Histoire de la section luxembourgeoise

Nic Klecker, Fondateur d'Amnesty International Luxembourg

Avant même la naissance de la section luxembourgeoise, le Luxembourg a joué un rôle important dans la création d’Amnesty International, la première réunion internationale de l’organisation s’étant tenue dans l’arrière salle d’un café à Luxembourg-ville en 1961.

1970-1980

Article paru dans le Wort pour annoncer la création de l'association en 1970

Neuf ans plus tard, le 26 février 1970, Amnesty International Luxembourg est fondée par un groupe de 12 personnes, d’ami·e·s et de connaissances, des Luxembourgeois, des Français, des Finlandais, des Allemands qui, réuni·e·s autour de Nic Klecker, se lancent dans l’aventure, porté·e·s par la solidarité et l’indignation.


Les années 70 furent surtout marquées par la première campagne contre la torture lancée en 1973 sous la coordination de Robert Altmann. C’est aussi à cette époque que le Président Nic Klecker commence à militer pour les droits des homosexuels et contre les mutilations génitales féminines.

1980-1990

Robert Altmann

Plusieurs évènements importants ont marqué l'histoire de la section dans les années 80 et 90, sous les présidences d'Antoine Seck et de Robert Altmann.

 

En 1988, le siège actuel de la section est officiellement inauguré en présence de Sean Mac Bride, président international d’Amnesty International de 1963 à 1974 et lauréat du Prix Nobel de la Paix en 1974.

 

La présidence de Robert Altmann est aussi le début de la vente de bougies qui depuis 1985 a lieu chaque année durant la période avant le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme.

1990-2000

Visite de Peter Benenson à la section luxembourgeoise en 1991

En 1991, c’est Peter Benenson, fondateur d'Amnesty International, lui-même qui rend visite à la section à l’occasion du 30ème anniversaire du mouvement.

 

En 1996, Dominique du Fays devient président de la section. Un des grands évènements qui marque son époque, est le lancement d’une campagne à l’occasion des 50 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1998 qui aboutit à la collecte de 8.000 signatures, dont la première est celle de la Grande duchesse Maria Theresa.

 

De plus en plus active, la section s’est aussi agrandie : Marie-Thérèse Schmitz, première secrétaire de la section est rejointe par Virginie Giarmana, recrutée à la fin des années 90, qui allait devenir plus tard la première directrice de la section. Ceci inaugura une nouvelle étape : la professionnalisation du travail et l’augmentation du nombre de membres et donateurs·trices. Ainsi, malgré sa petite taille, la section participe à toutes les campagnes internationales.

2000-2010

Frank Wies et Chiara Trombetta à la marche aux flambeaux 2010

Au niveau local, la section a joué un rôle important dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes, en publiant en 2004 la première étude indépendante au Luxembourg sur les violences domestiques.

 

En 2008, sous la présidence de Maître Frank Wies, le Conseil d’administration nomme Chiara Trombetta au poste de directrice. Avec son équipe, elle multiplie les actions et travaille activement pour développer la section.

2011-2019

Stanislas Brabant, ancien directeur d'Amnesty International Luxembourg

Lors de l'Assemblée générale de 2012, les membres d’Amnesty International Luxembourg élisent Sophie Farreyrol pour remplacer Frank Wies à la présidence d’Amnesty International Luxembourg. Elle est suivie par David Pereira en 2014.

 

En fin 2011, le Conseil d’administration recrute un nouveau directeur: Stanislas Brabant. Possédant une solide expérience à la fois dans les secteurs non-gouvernemental et intergouvernemental, il contribue au développement de la section et à sa renommée tant au niveau local qu’international.

 

Un moment fort de cette période est le lancement du rapport « Banks, arms and human rights violations » par Amnesty Luxembourg, présenté en janvier 2016 lors d'une conférence de presse dans le bureau. Dans la même année, la section luxembourgeoise lance son premier Festival des droits humains avec des divers événements autour du 10 décembre, Journée internationale des droits de l'homme. Amnesty Luxembourg continue au même temps avec des traditions comme la campagne bougies et la marche aux flambeaux.

Aujourd'hui

Nathalie Bollen, Change manager et directrice par intérim

En mai 2019, Nathalie Bollen est nommée « change manager » et directrice par intérim de la section luxembourgeoise d’Amnesty International. Elle a pour mission de poursuivre le processus de transformation vers une organisation plus forte et efficace. Juste quelques semaines plus tard, en nouveau Conseil d'adminstration a été élu et Gilles Vansteenkiste devient président de la section.

 

Savoir plus sur l'équipe actuelle et le Conseil d'adminstration de la section.

Agissez en ligne

Signez les pétitions d'Amnesty International pour aider les victimes des violations des droits humains.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les informations de la section luxembourgeoise par e-mail

 

Devenez membre

Devenez membre d'Amnesty International Luxembourg

 

September - 2019
S M T W T F S
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19
20
21
22 23 24 25 26
27
28
29 30  
Friday, 20. September 2019
11:00 Grève pour le climat
Le changement climatique a déjà des conséquences sur les droits humains – cela ne fera que s’aggraver dans les années à venir si les États ne prennent pas de mesures radicales. C’e...
Saturday, 21. September 2019
10:00 Atelier : Apprendre à défendre les droits humains
Vous souhaitez vous engager pour les droits humains mais vous n’êtes pas sûr·e par où commencer ? Nous avons préparé une formation pour des personnes comme vous : des nouveaux et n...
Friday, 27. September 2019
15:00 Grève pour le climat
Le changement climatique a déjà des conséquences sur les droits humains – cela ne fera que s’aggraver dans les années à venir si les États ne prennent pas de mesures radicales. C’e...